Nous suivre sur les réseaux sociaux

L’admission d’une hospitalisation au centre de psychothérapie

Dans la majeure partie des cas, l’admission dans une des unités d’hospitalisation du Centre de Psychothérapie se fait selon la même procédure que pour les autres services du Centre Hospitalier. Par contre, votre orientation au sein des unités de soins est fonction de votre lieu d’habitation (principe de la sectorisation psychiatrique).

 

Outre la procédure d’admission générale, dite « hospitalisation libre » (hospitalisation avec votre consentement) il existe deux aménagements à la procédure d’admission, prévus par la loi n° 2011-803 du 5 juillet 2011 modifiée par la loi 2013-869 du 27 septembre 2013 relative aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques aux modalités de la prise en charge :

 

  • Admission en soins psychiatriques à la demande d’un tiers
  • Admission en soins psychiatriques sur décision d’un représentant de l’Etat.

 

Admission en soins psychiatriques à la demande d’un tiers :

Elle concerne les personnes dont les troubles mentaux rendent impossible leur consentement et dont l’état nécessite des soins immédiats assortis d’une surveillance constante en milieu hospitalier. La décision est prise par le Directeur de l’établissement, sur la base des documents suivants :

 

Demande manuscrite et signée par un tiers, Lequel se définit comme toute personne susceptible d’agir dans l’intérêt du malade, à l’exclusion des personnels soignants de l’établissement d’accueil. 

 

La demande comporte les noms, prénoms, âge, profession, et domicile de la personne qui demande l’hospitalisation du malade, ainsi que le degré de parenté ou nature des relations existants entre eux (famille, ami, tuteur, toutes personnes justifiant de relation antérieure à la demande et lui donnant qualité pour agir dans l’intérêt du patient…).

 

Deux certificats médicaux circonstanciés dont le premier datant de moins de 15 jours. Un premier certificat doit émaner d’un médecin n’exerçant pas dans l’établissement d’accueil, indiquant les symptômes observés et les troubles du comportement rapportés par l’entourage. Un deuxième certificat émane d’un médecin exerçant éventuellement dans l’établissement d’accueil et confirmant les constatations du premier certificat médical. Ces deux certificats attestent que les conditions prévues sont réunies.  

 

En cas d’urgence :

  • Un seul certificat médical le cas échéant d’un médecin de l’établissement d’accueil suffit.
  • La demande manuscrite rédigée par un tiers.
  • En cas de péril imminent et dans l’impossibilité d’obtenir une demande d’un tiers un seul certificat médical d’un médecin extérieur à l’établissement d’accueil. La recherche du tiers doit être traçée.

 

Admission en soins psychiatriques sur décision d’un représentant de l’Etat

Il s’agit d’une hospitalisation sans votre consentement. Elle concerne les personnes dont les troubles mentaux compromettent l’ordre public ou la sûreté des personnes. 
La décision est prise sur la base des documents suivants :
• Un certificat médical circonstancié ne pouvant émaner d’un psychiatre exerçant dans l’établissement d’accueil.
• Un arrêté municipal motivé et énonçant avec précision les circonstances qui ont rendu l’admission en soins nécessaire.

 

 

Pour répondre à la variété des besoins liés à la pathologie mentale, le Centre Hospitalier a développé, sur l’ensemble de l’arrondissement :

 

Des centres médico-psychologiques 


Des dispositifs intersectoriels.

 

Au sein des CMP (centres médico-psychologiques) exercent des médecins psychiatres, des psychologues, des infirmiers et des assistants sociaux qui vous proposent des consultations et ne prise en charge adaptée à votre situation. 

 

  • Aulnoye-Aymeries Centre Médico-Psychologique, 13 résidence Henri Matisse, Place du Marché 59620 AULNOYE-AYMERIES , secrétariat : 03 27 69 32 25
  • Le Quesnoy Centre Médico-Psychologique «PAUL MONNERET », 7 rue Victor Hugo, 59530 LE QUESNOY  secrétariat : 03 27 69 32 56
  • Hautmont Centre Médico-Psychologique « JEAN WIER »  54/56 rue Gambetta, 59330 HAUTMONT, secrétariat : 03 27 69 32 24
  • Ferrière la Grande Centre Médico-Psychologique, 64 rue Victor Hugo, 59680 FERRIERE LA GRANDE, secrétariat : 03 27 69 32 80
  • Jeumont Centre Médico-Psychologique « CONSTANCE PASCAL »,  276 rue Hector Despret, 59460 JEUMONT, secrétariat : 03 27 69 32 50
  • Maubeuge, Centre Médico-Psychologique « ANTONIN ARTAUD »   Tel : 03 27 69 32 20

 

Afin de renforcer l’offre de soins en santé mentale, trois équipes mobiles intersectorielles interviennent dont les missions sont de : 

 

EHLA : Equipe Hospitalière de Liaison en Addictologie   :   Concourir à la prise en charge globale des personnes usagères de substances psychoactives ou présentant une conduite à risque (avec ou sans produit) en favorisant ’échange, la communication entre les différents intervenants appelés à les accueillir, les informer, les orienter ou les prendre en charge de façon spécifique. 

 

EMPSM : Equipe Mobile de Précarité Santé Mentale : « aller vers » les populations en précarité afin de repérer les besoins de la personne, de créer une relation de confiance pour l’aider à verbaliser une demande et ainsi l’accompagner vers les dispositifs de prise en charge 

 

EMORA : Equipe Mobile Rapide de soutien psychologique : Apporter un soutien rapide à une population en difficulté psychique dont l’équilibre de la santé mentale s’est vu perturbé au décours de la crise sanitaire et qui ne bénéficie pas déjà d’un suivi psychologique.